Roquebillière : Glissement de terrain sous surveillance

13/11/2013

Soldata a été mandaté par la DDTM  06 (Direction Départementale du Territoire et de La Mer) pour la mise en place d’un suivi automatique du glissement de terrain de Roquebillière. Du fait de sa triste histoire ce glissement est l’un des plus célèbres de France.

Le village de Roquebillière est situé à une cinquantaine de kilomètres dans les terres au nord de Nice (06). Le village est bâti à 585 mètres d’altitude sur la rive gauche de la Vésubie. Il est surplombé par le village de Belvédère à 829 m d’altitude.

La géologie du versant ne peut être déterminée précisément. Elle est constituée d’un dépôt superficiel de 30 m à 70 m de hauteur et d’un substratum composé principalement de gypse. Le gypse a la particularité de se dissoudre rapidement au contact de l’eau.

Le site a subi deux catastrophes majeures. En novembre 1926, une coulée de boue entraîne une grande partie du village, faisant de nombreuses victimes. En 1971, on constate une reprise d’un mouvement lent sur le versant.

L’instrumentation mise en place par Soldata a pour but, non seulement d’observer l’évolution des paramètres conditionnant le risque de glissement de terrain du versant Roquebillière-Belvédère sur le long terme, mais également de gérer la période transitoire de mise en œuvre d’une solution efficace de protection ou de prévention contre le risque en fournissant un minimum d’informations en temps réel sur l’évolution d’un éventuel glissement.

L’instrumentation est constituée de piézomètres, de cellules de pression interstitielle, de capteurs de mesure de la conductivité de l’eau et d’inclinomètre automatique. Ces capteurs sont connectés à des centrales d’acquisition autonomes en énergie positionnées à différents endroits sur le versant. Les données sont enregistrées quotidiennement et transférées  automatiquement dans GEOSCOPE.

Le village de Roquebillière

Le panneau solaire de Soldata installé sur place